L’intelligence collective au service de l’écologie

Aujourd’hui, j’ai choisi de partager un article du 14 janvier 2016 du magazine américain BORGEN, issu du Project Borgen, une organisation humanitaire non lucrative, qui s’intéresse à l’usage de l’intelligence collective pour lutter contre le changement climatique.

climate-cold-glacier-iceberg-large

Dans cet article, l’auteur John Wachter s’intéresse plus particulièrement à l’Institut Technologique du Massachusetts et à son centre dédié à l’intelligence collective, qui travaille actuellement sur la façon de connecter les personnes aux nouvelles technologies dans le but « d‘agir plus intelligemment que n’importe qui d’autre » à travers leur plate-forme de social gaming « Climate CoLab ».

Cette dernière a pour but de mettre en compétition les participants pour faire émerger les meilleures idées qui sont ensuite présentées au Congrès des Etats-Unis. « Non seulement ils se battent pour aider les pays pauvres à s’adapter au changement climatique mais ils cherchent aussi à atteindre les pays développés pour mettre en avant leurs propositions et contribuer au débat écologique« .

L’idée est donc de collecter un maximum d’idées des participants venant des quatre coins du monde pour à long terme améliorer les conditions de vie de chacun et contrer le changement climatique.

Une preuve que l’innovation collaborative peut être utilisée dans n’importe quel domaine et par tous.

Sources : BORGEN Magazine

Photo : Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *